LES NOUVELLES DE LA SAISON 2012-2013
21.01.13   CHAMPIONNAT PROVINCIAL DES COEURS SCOTTIES : VICTORIAVILLE Ouvrir | Fermer

Bonjour, Voilà, nous sommes rendues aux choses sérieuses. Nous avons bien hâte de nous mesurer aux meilleures équipes de la province et nous avons fait tout ce qui était en notre possible pour être prêtes pour cette occasion.

Nous vous invitons maintenant à nous suivre sur le site officiel du tournoi et vous invitons à nous envoyer des ondes positives mais surtout de nous écrire de jolies messages sur notre site, ou par email sur le lien suivant.

RÉSULTATS: Championnat Provincial des Coeurs Scotties

teamlarouche@gmail.com

28.12.12   FIN DE L'ANNÉE 2012 Ouvrir | Fermer

Tout est allé tellement vite depuis le début novembre. Il y a eu Brantford, ensuite Gastro pour la famille de Véronique, Charlevoix, Gastro pour les autres membres de l’équipe, pratique et Vic Open. Nous sommes maintenant à la veille du Temps des Fêtes et nous n’avons pas pris le temps de vous tenir informés de nos tournois.

En résumé, le tournoi de Brantford était divisé en deux parties : le Slam et le Tier Two. Six équipes du Slam se qualifiaient et deux du Tier Two. Nous jouions dans cette dernière partie. Pour être parmi les deux qualifiées, il fallait d’abord sortir de la triple élimination et, ensuite, gagner deux matchs. Nous avons gagné le C de la triple élimination et nous avons perdu notre premier match le samedi matin, en supplémentaire, contre Tracy Horgan. Ce fût un excellent match. De superbes shots de part et d’autres, mais il nous aurait fallu faire deux, trois shots de plus dans le match pour l’emporter.

Pour ce qui est des deux semaines de gastro, nous vous épargnerons les détails.

À Charlevoix, nos familles nous accompagnaient. Alors, chums et bébés ont échangé quelques jouets et quelques consommations. Pour notre part, nous avons gagné notre premier match : le skip adverse, William Dion, ne se serait pas levé… mais des rumeurs circulent à l’effet qu’il aurait peur de jouer contre les équipes de femmes. Nous avons perdu notre second match, ayant eu quelques difficultés avec les glaces. Notre dernier match nous a aussi échappé, mais il faut souligner les shots exceptionnelles réalisées par le skip adverse, Bruno Saunier de Magog.

À la suite du tournoi à Charlevoix, nous avons pis du temps pour lancer des pierres, beaucoup de pierres, puisque durant l’automne, nous avons été souvent à l’extérieur et nous sentions que nous en avions besoin. Nous voulions être prêtes pour le Vic Open, un tournoi entièrement masculin.

Nous avons joué notre premier match contre Pierre Gervais. Julie a joué avec nous, Marie- France ne pouvant être présente. Brenda skippait et Julie jouait troisième. Nous accrochons un premier V à notre fiche, grâce à Brenda qui a joué un match exceptionnel! Le samedi matin, nous jouons contre Alexandre B.-Gallant, une équipe junior masculine prometteuse. Nous ne leur laissons pas beaucoup de chance, car chacune de nous joue un très bon match. Notre dernier match de la ronde préliminaire est contre Martin Ferland.

Nous savons que la tâche sera ardue, mais si nous tenons le pointage serré, nous savons que nous avons des chances. Malheureusement, leur équipe ne manque pas une pierre du match. Nous nous inclinons donc 5-2. Nous devons attendre notre sort, car nous avons une fiche de 2- 1 et que beaucoup d’autres équipes sont dans notre situation. Ayant un shoot-out moyen, il est possible que nous jouions un tie-breaker à 23h. À 22h, cellulaire en main, Amé, Julie et Véro textent leurs coéquipières pour leur dire d’apporter leurs souliers, nous jouons contre Dan Elie pour nous qualifier parmi les 8 équipes qui jouent le dimanche.

Malgré l’heure tardive, nous jouons bien et allons remporter la victoire, à 1h10 du matin. Quart de finale le lendemain (ou plus tard dans la même journée si vous préférez) contre Martin Ferland.

Notre stratégie demeure la même, tenir le match serré. Au premier bout, nous laissons un trois points. Mais le match est encore tôt. Nous gardons le jeu simple et avons comme objectif d’aller chercher deux points, grâce à deux superbes shots de Marie-France. Nous réussissons au troisième bout. Nous réussissons à voler un point en 4e ce qui nous permet d’égaliser la marque. Tout est possible maintenant. Si nous continuons à bien jouer et à mettre de la pression, nous pouvons l’emporter. C’est ce que nous faisons, alors que nous avons un draw pour deux pour gagner le match au 8e.

Nous jouons la demi-finale contre Simon Dupuis. Nous perdons le match 2 à 1, mais bien que le pointage semble indiquer un match très défensif, ce n’est pas le cas. Il y a eu des pierres en jeu.

À l’approche de la période des Fêtes, nous continuons de nous entraîner. Nous profitons également de ce mot pour vous souhaiter un excellent Temps des Fêtes. Au plaisir de se revoir en 2013.

Équipe Larouche

teamlarouche@gmail.com

06.11.12   QUATRIÈME TOURNOI DE LA SAISON : ROYAL LEPAGE OVCA WOMEN'S FALL CLASSIC Ouvrir | Fermer

Ouf... ce week-end n’en fut pas un de tout repos.

Tout d’abord, lors de notre pratique de mardi soir, Brenda ne peut être présente, car elle s’est fait mal en levant son « petit » homme Jesse. La question est alors, pourra-t-elle jouer ce week-end. Par mesure préventive, après quelques heures d’hésitation, elle décide de rester à la maison et c’est notre 5e, Julie, qui se déplace avec nous pour le tournoi. Amélie, à pied levé, assurera le rôle de 3e, chose qu’elle fera avec brio!

Nous partons donc jeudi matin pour Kemptville. Rendues à Ste-Julie, nous sommes « stationnées » sur la 20, un camion se serait renversé dans la voie du centre, à l’entrée du Pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine. Après de « courtes » minutes, nous réussissons à sortir à Boucherville pour dîner. De mauvaises langues auraient dit que c’est la présence de Julie pour qui les tempêtes de neige et autres incidents du genre lui arrivent toujours lors de ses départs en tournois. En repartant, tout était rentré dans l’ordre.

Arrivées à Kemptville, nous allons d’abord au Bed & Breakfeast, the Wolford House. N’écoutant que le GPS, nous avons passé par un chemin de terre, au grand désarroi de Camil… Ce dernier ne fut rassuré qu’une fois retourné sur l’asphalte ? Notre gîte est enchanteur : il nous est complètement réservé. Nous avons 3 chambres, chacun notre salle de bains et nos hôtes, Brian et Carol sont accueillants et bienveillants. Notre découverte de la fin de semaine.

N’ayant pas énormément de temps devant nous, nous nous rendons au club de curling, en croisant sur notre chemin le Cow Palace.

Le vendredi, nous avons la possibilité de jouer 3 matchs dans la journée. Lors du match d’après-midi, Véronique, en brossant une pierre, tombe à deux reprises lors de la même chute tout en essayant d’éviter de toucher à la pierre, mais en passant très près du visage de Julie. Mission accomplie : la pierre n’est pas brûlée. Lors de ce même match, pour faire tourner le vent de bord, Camil a enfilé son manteau et est venu s’asseoir dans les estrades. Bien fait! Nous obtenons une victoire en supplémentaire, grâce à un bijou de draw de Marie-France. Pour vous dire, même en voyant un coin du 4 pieds, faire un draw tenait du miracle.

Le soir, c’est au tour de Julie de tomber. Grâce à la vivacité d’esprit de Véronique qui, à l’aide de sa brosse, pousse Julie pour ne pas qu’elle touche à la pierre, le garde de Marie-France est réussi! Sous les applaudissements de la foule, Julie se relève indemne, mais avec un bleu ou deux.

Samedi matin, nous découvrons que le club comporte aussi des glaces au centre. Jusqu’à présent, nous avions joué sur la glace 5, la 1, la 5 et la 1. Le samedi matin, nous avons joué sur la glace 3. Après notre 5e déjeuner en deux jours, nous retournons jouer… eh oui!! Sur la glace 1.

Pour terminer notre journée du samedi, nous allons manger des mets chinois avec un litre de vin, mais surtout, des fous rires incontrôlables.

Curling, vous nous demandez qu’est-ce qui est arrivé côté curling? C’est quoi du CURLing? Nous, on a connu du STRAIGT-ling en fin de semaine.

À la place, vous demanderez à Véronique pourquoi elle a encore eu de la difficulté avec sa commande et qu’elle a volé la salade d’Amélie et pourquoi elle veut que les mouches restent à Breakeyville. Vous demanderez à Amélie pourquoi elle adore faire un massage à Marie-France.

Bref, tout un week-end. Quand vous croiserez les filles, demandez-leur leur nouvelle chanson préférée… Réveille-moi pas, pas, pas, pas, pas…

Équipe Larouche

teamlarouche@gmail.com

01.11.12   TROISIÈME TOURNOI DE LA SAISON : MANITOBA LOTTERIES WOMENS CURLING CLASSIC Ouvrir | Fermer

Et voilà! C’était pour faire ce tournoi qu’on nous a organisé le souper bénéfice du 8 septembre : Manitoba Lotteries Womens Curling Classic, un des plus gros tournois sur le Word Curling Tour. Nous décollons le jeudi matin en direction de Winnipeg, gonflées à bloc. Nous avons hâte d’affronter les meilleures équipes au monde, mais nous avons surtout hâte de bien jouer.

Notre premier match est contre Kelly Scott. Nous voulions jouer de bons matchs, nous sommes servies. Nos adversaires sont de taille, mais nous arrivons prêtes et nous jouons un bon match, en équipe. Nous gagnons 4-2. Le pointage semble indiquer un match défensif, mais il s’agit plutôt de match très offensif.

Deuxième partie, notre adversaire est nulle autre que l’équipe de Stefanie Lawton, équipe qui a remporté le tournoi. Nous menons par 3 après 6 bouts, mais une mauvaise décision stratégique de notre part et une excellente exécution de leur côté leur ont permis de prendre 4 points au 7e pour porter la marque à 5-6. Nous prenons notre point au 8e pour forcer la supplémentaire. Malheureusement, leur jeu défensif est impeccable et elle prenne leur point pour remporter ce match. Nous sommes déçues du résultat, car nous aurions pu gagner, mais cette défaite nous a permis d’ajouter des outils à notre coffre (merci Julie).

Le samedi midi, notre adversaire est Shannon Kleibrink. Nous éprouvons quelques difficultés, alors qu’elles sont prêtes et solides. Nous tirons de l’arrière et nous avons de la difficulté à reprendre le dessus. Nous perdons ce match 4-8. Cette défaite nous amène dans la section C d’une triple élimination et nous avons 3 parties à gagner le dimanche pour nous qualifier. Notre prochain match est le lendemain à 12h30, nous avons donc le temps de nous reposer et de bien manger.

Premier match du dimanche, nous jouons contre l’équipe de Lisa DeRivière. Nous jouons un bon match, malgré des glaces un peu différentes de la veille. Le pointage final est de 6-5, mais nous avons eu le contrôle du match du début à la fin. Il nous reste 2 victoires à aller chercher pour nous qualifier.

Deuxième match du dimanche est contre Heather Nedohin, l’équipe championne du Scotties 2012. Brenda est en feu! Elle connaît un début de match exceptionnel et cela nous donne des ailes. En équipe, nous augmentons notre niveau de jeu ce qui nous permet de jouer un excellent match et de placer notre adversaire dans des situations toujours difficiles. Deuxième victoire du dimanche. Plus qu’une victoire à aller chercher.

Notre adversaire du dimanche soir est l’équipe de Barb Spencer. Le style de jeu de nos adversaires est très défensif. Lorsqu’elles ont pris une avance de 2 points, elles ont joué très défensivement et elles ne manquaient rien! Il nous était donc très difficile de rattraper notre recul. Nous perdons donc ce match… si près de notre objectif : nous qualifier.

Nous retournons donc à la maison, après plusieurs appels pour organiser notre voyage de retour… parlez-en à Brenda, avec beaucoup d’expérience en plus et la conviction que nous avons une excellente équipe. Nous avons encore des choses à travailler, mais nous croyons en nous et nous mettrons les efforts pour atteindre nos rêves. Prochaine étape : Kemptville. D’ici là, pratique, temps de qualité avec nos familles et déguisements d’Halloween nous attendent.

Saviez-vous…

… qu’elles sont pratiquement arrivées en retard pour leur 2e match contre Stefanie Lawton, erreur des organisateurs de transport.

… qu’après leur élimination, les filles ont fait un vin et … ficello dans leur chambre d’hôtel.

… qu’elles sont encore attendues après leur transport… pour se rendre à l’aéroport, leur taxi n’arrivant pas.

Équipe Larouche

teamlarouche@gmail.com

11.10.12   DEUXIÈME TOURNOI DE LA SAISON : MAC ICE CLASSIC Ouvrir | Fermer

Nous avons passé le week-end de l’Action de Grâce dans la capitale canadienne. Nous jouions le tournoi Mac Ice au RCMP. Nous avons quitté nos familles vendredi midi avec en tête un seul objectif : revenir lundi soir, après la finale. Mais avant, il nous fallait sortir de notre boîte.

La fin de semaine a débuté avec une première victoire, vendredi soir, contre Rhonda Varnes. Samedi, nous avons deux matchs à l’horaire : un contre Allison Ross et un second contre Katie Morrissey. Les deux matchs se déroulent dans la même journée, mais ne se ressemblent pas. Pour notre match contre Ross, nous jouons un bon match et nous sommes patientes. Cela nous permet de l’emporter. En soirée, nous commençons en force, mais l’heure tardive nous joue des tours. Il semblerait que les nouvelles mamans sont plutôt du type matinal, du moins, depuis qu’elles sont mamans. Somme toute, nous n’abandonnons pas et nous réussissons à capituler après 7 manches.

Dimanche, nous jouons à 16h contre Jaimee Gardner, équipe que nous avons affrontée à Brockville. Nous savons qu’il s’agit d’une excellente équipe et que nous devons jouer un bon match. Après 4 bouts, nous tirons de l’arrière par 3 points, mais nous continuons de nous battre. Nous prenons 2 en 8e manche pour forcer une supplémentaire et nous volons cette dernière manche pour terminer le tournoi à la ronde avec 4 victoires et aucune défaite. Cette dernière victoire nous permet d’éviter un bris d’égalité qui aurait pris la forme d’un tir à la mouche.

Nous allons donc prendre un excellent repas près de notre hôtel (le Westin… merci à Carl B. Lambert). Lors de ce repas (et tout au long du week-end), nous avons trouvé qui parmi nous est bonne fourchette. C’est surprenant, mais c’est…Amélie!! À la fin du repas, nous nous dépêchons (3 sur 4 se sont dépêchées en fait) à rentrer à la chambre afin de voir la fin d’Occupation Double.

Après une bonne nuit de sommeil, nous nous rendons au club pour la demi-finale. Nous affrontons Laura Payne (skip pour l’Ontario aux Jeux du Canada en 2003, équipe qu’a défait Amélie lors de ses Jeux). Nous débutons le match en force avec un bout de 5 points et nous demeurons solides ce qui empêche l’autre équipe de rattraper leur retard. Nous ne sommes plus qu’à un match de notre objectif : la finale.

Nous avons une attente de 6 heures à combler puisque la finale se joue à 18h. Nous allons donc au cinéma voir « Won’t Back Down ». Un classique pour l’une d’entre nous est de manger des jujubes. Il semblerait qu’il est plus compliqué d’acheter des bonbons au cinéma à Gatineau qu’à Québec… cette personne voulait un sac pour conserver ses jujubes, mais le préposé ne voulait que lui donner un verre… Après quelques arguments, elle a fini par avoir son sac pour conserver ses précieux jujubes dans sa sacoche. Qui selon vous? Et oui, Brenda!

Un dernier petit lunch avant la partie, nous arrêtons au Tim Hortons. Marie-France a éprouvé quelques difficultés à se faire comprendre. Un peu plus, on lui servait deux soupes. Après plusieurs instants de dur labeur, elle réussit à avoir ce qu’elle veut : une soupe, un yogourt et un biscuit!! Pas toujours facile de commander ;)

En finale, nous affrontons Lauren Horton, une excellente équipe junior ontarienne. Après quelques coups ratés au 4e bout, nous nous faisons prendre 4 points, mais nous revenons à la manche suivante avec 4 points! Persévérance et ténacité nous ont été d’une grande aide ce week-end. Nous emportons finalement le match 8 à 5, Marie-France n’ayant pas à lancer sa dernière pierre. Nous repartons avec de l’argent en poche, mais surtout, notre objectif atteint : gagner le tournoi.

Tout au long du weekend, nous échangeons les tours pour conduire… chaque fois que Véro a pris le volant, les lumières n’ont pas été clémentes avec elle. Combien de jaunes a-t-elle croisées? Trop, à son avis. Elle a aussi craint de devoir reculer dans une zone de travaux. À se demander si elle voudra reconduire en tournoi…

Dans un peu plus d’une semaine, nous nous envolerons pour Winnipeg. Encore quelques pratiques et matchs de la ligue pour raffiner notre jeu. Ce tournoi, c’est grâce aux organisateurs et aux personnes présentes lors du souper bénéfice du 8 septembre que nous y allons. Merci encore!

Équipe Larouche

teamlarouche@gmail.com

19.09.12   PREMIER TOURNOI DE LA SAISON : BROCKVILLE Ouvrir | Fermer

Premier tournoi de la saison, première fois sur la glace les 4 ensemble, nous nous fixons comme objectif de « casser la glace » pour le début de saison et d’établir la communication au sein de l’équipe.

Pour notre premier match, nous affrontons Tracy Horgan de l’Onario. Nous jouons un bon premier match. Nous avons une belle énergie sur la glace, car nous avions hâte de jouer. Le souper bénéfice nous a vraiment motivées. Nous accrochons notre premier V à notre fiche. Le vendredi matin, nous jouons contre Robyn Mattie, mais sans Mattie. Nous exécutons de bons coups ce qui nous permet d’obtenir notre seconde victoire. En après-midi, deux des trois mamans vont se reposer à l’hôtel (devinez lesquelles), tandis que le bébé en âge de l’équipe, et non en sagesse, et la troisième maman vont faire une promenade en bateau avec l’organisateur du tournoi et de potentiels commanditaires.

En soirée, un match relevé nous attend : notre adversaire est Sherry Middaugh. Nous jouons un très bon match, mais à la toute dernière pierre, nous échappons la victoire de peu. Nous sommes déçues, mais fières, parce que nous savons que nous aurions pu gagner et que nous avons tout ce qui faut pour battre cette excellente équipe.

Dernière journée du tournoi à la ronde et il nous reste Jaimee Gardner et Chrissy Cadorin a affronté. Nous savons qu’avec deux victoires, nous sommes plus qu’assurer de nous classer. L’objectif est clair : bien jouer pour se qualifier. Mission accomplie ! Mieux encore, Marie a fait un double raise take-out pour prendre 4 points au 7e bout. Pour souligner ce bon début d’année, nous allons souper en excellente compagnie : avec l’équipe de Jean-Michel Ménard. Beaucoup de rire et de plaisir sont au menu… Pour les curieux, vous demanderez à Véronique ce qu’elle a mangé pour souper… à ce qu’on dit, elle serait « gratteuse » et pique-assiette. Ou est-elle simplement dans la lune ?

Dimanche, demi-finale contre Eve Muirhead. Aucune d’entre nous n’a déjà affronté cette équipe. Nous avions notre équipement avec nous, mais il semblerait que nous ayons oublié le plus important : se présenter pour jouer. Alors, au lieu d’une victoire, nous ressortons de ce match avec des apprentissages. L’adage le dit : on apprend de nos erreurs. Ce n’est donc que partie remise. La prochaine fois que nous jouerons contre elle, nous serons prêtes !

Pour les prochaines semaines, nous « affûterons » nos souliers en pratiquant afin d’augmenter notre niveau de jeu pour notre prochain tournoi, le Mac Ice à Ottawa.

Équipe Larouche

teamlarouche@gmail.com

12.09.12   SOUPER BÉNÉFICE Ouvrir | Fermer

Samedi soir dernier avait lieu le souper bénéfice pour amasser des fonds pour nous permettre de faire un tournoi de plus dans l’Ouest. Nous avons bien mangé, nous avons bien bu et nous avons bien ri. Bref, ce fût une soirée mémorable qui nous a donné la motivation supplémentaire d’accomplir nos rêves.

Merci aux organisateurs :
Michel Blais
André Belleau
Lionnel Daigle
Jean Desrosiers
Bertrand Létourneau

Merci aux commanditaires :
Les Banquets Morin
Jean Côté
Caisse Desjardins de Bienville
Fleuriste Daluka
H2NO
Performance
Décor en fête Lévis
AIM QUEBEC
Génivar
le Club de curling Etchemin
le centre des congrès et d’exposition de Lévis, sans oublier chacune des personnes présentes. Nous sommes toujours touchées de voir que vous croyez en nous et que vous êtes là pour nous supporter.

On dit souvent que tous les mots du monde sont insuffisants pour exprimer notre gratitude. Et bien, c’est le cas ici. Nous vous dirons simplement, 7378 fois merci!

Équipe Larouche

teamlarouche@gmail.com

14.08.12   NOUVELLE SAISON 2012-2013 Ouvrir | Fermer

Après une saison forte en émotions, un été chaud et humide a été le bienvenu pour refaire le plein. Nous en avons profité pour passer du temps avec nos familles et nos amis.

Nouvelle saison veut dire nouveauté. Voici ce qui nous attendra cette année.

Marie-France Larouche et Brenda Nicholls retourneront au travail après une année à s'occuper de leur petit trésor. Elles ne laisseront pas pour autant de côté l'ardeur mise à leur tâche de maman et de curleuse.

Amélie Blais enfilera le manteau de lead. Afin de dorloter ses coéquipières, elle a terminé sa formation de massothérapeute.

Véronique Grégoire rechaussera les souliers de deuxième. Elle a laissé tomber la bedaine pour prendre la relève de la maman à temps plein.

Finalement, Julie Rainville portera le chapeau de 5e joueuse officielle et Camil Larouche conservera son habit d'entraîneur. À ce qu'on dit, il l'aurait fait faire sur mesure.

À présent, le temps est venu d'entamer la saison 2012-2013. Nous nous sommes rencontrées à quelques reprises et notre objectif est clair pour cette année: le Scotties à Kingston en Ontario.

La saison débutera le 8 septembre prochain avec un souper bénéfice. Ayant connu une bonne année en 2011-2012, notre équipe désire faire davantage de tournois d'envergure internationale en 2012-2013. Par ce souper, nous récolterons des fonds pour nous aider à atteindre cet objectif. Merci à tous ceux et celles qui ont acheté des billets ainsi qu'à tous ceux qui se sont impliqués de près et de loin dans la réalisation de cette soirée.

Par la suite, nous changerons les talons hauts pour les souliers de curling: à la mi-septembre, premier tournoi de la saison, le Shorty Jenskin à Brockville.

Encore cette année, vous pourrez nous suivre sur notre compte Twitter @teamlarouche.

Bonne fin d'été, on se revoit en septembre.

Équipe Larouche

teamlarouche@gmail.com


 











NOUVELLES | NOTRE ÉQUIPE | SAISON 2012-2013 | LIVRE D'OR | COMMANDITAIRES | POUR NOUS JOINDRE

Copyright © teamlarouche.com, 2012-2013. Tous droits réservés